Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Européens de saut: la désillusion pour Steve

dimanche 25 août 2013
Steve & Paul Estermann à la reconnaissance
Steve & Paul Estermann à la reconnaissance

Steve Guerdat et «Nino des Buissonnets» ne sont pas infaillibles. Le couple champion olympique a craqué lors de la dernière manche des Européens à Herning (Dan), ne prenant que le huitième rang. Le titre est revenu au Français Roger-Yves Bost, qui n'a pas commis une seule faute de toutes les joutes!

Tout était pourtant réuni pour que Guerdat et son hongre réalisent un nouveau coup d'éclat. Un sans faute dans la première manche qui a permis au tandem de remonter à la troisième place, puis une deuxième manche menée à la perfection jusqu'à l'avant-dernier obstacle, le second effort d'un triple qui a fait beaucoup de dégâts.

Chose rarissime, «Nino des Buissonnets», supportant d'habitude très bien la pression, a refusé l'obstacle et l'a même fait tomber à son second passage. Le podium s'était envolé pour le Jurassien et sa monture.

"Je voulais arriver très propre"

Cette médaille de bronze était "promise" à Steve Guerdat, mais un refus totalement inattendu de Nino des Buissonnets dans le triple final a cassé ce beau rêve. Dépité et 8e, le Jurassien, mais prêt à répondre longuement et bravement aux journalistes, à la TV, à la radio.
"Je n'arrive pas à l'expliquer, c'est un grand choc pour moi, je ne m'y attendais vraiment pas. Il était super à monter, dans la seconde manche encore peut-être plus que dans la première. J'ai bien écarté mon virage, pour faire une foulée de plus et jouer la prudence, arriver très propre dans la combinaison. C'est dur, le cheval était en pleine forme et je croyais à cette médaille", dira le Jurassien, pas inquiet dans la mesure où le cheval est volontiers revenu la seconde fois. Des refus, il en a souvent fait, surtout avant d'atterrir en Suisse, mais pas dans un grand championnat. La guigne!
 

Interview de Steve samedi matin avant la finale :

"Il faudra que je sois deux fois sans faute, que je monte de façon impeccable, jeudi, la faute est pour moi, j'ai voulu faire une foulée de plus, j'ai dû raccourcir un peu la cadence. Nino ne fait jamais la faute à l'eau et je n'ai sans doute pas assez redouté cet obstacle, je pensais déjà au vertical qui suivait. (…) ça m'énerve, bien sûr, mais ce n'est pas non plus la fin du monde. (…) ça ira mieux dès qu'il y aura un nouveau succès. Et si c'est déjà demain, tant mieux! Les parcours seront sensiblement plus difficiles et l'expérience montre qu'avec un double sans-faute on remonte pas mal. En avril à Göteborg, j'étais 5e  le dimanche matin et j'aurais pu gagner! (…) Janika (Sprunger) a aussi toutes ses chances aussi. Ben Maher a une barre d'avance, mais les autres sont près".

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.