Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

CSI-W de Bordeaux: Guerdat 2e de la Coupe du monde.

lundi 4 février 2008
Steve Guerdat à un crin du bonheur

Steve Guerdat est tout de même heureux que «Jalisca» amorce son grand retour. Pour 26 malheureux centièmes, Willi Melliger reste toujours le seul cavalier suisse à avoir épinglé à son palmarès le Grand Prix Coupe du monde Rolex de Bordeaux. C'était en l'an 2001 et son géant de «Calvaro» avait partagé la victoire, au centième près, avec le «Parco» du Belge Philippaerts.

Un peu plus tôt, en 1994, un certain... Philippe Guerdat, alors souvent brillant ici à Bordeaux, s'était incliné pour 3 centièmes, un poil, un crin, devant Michael Whitaker. Ce week-end, Guerdat père était ici dans les coulisses, entre la piste et le paddock, pour aider son fils et le scénario allait un peu se répéter, l'espoir jurassien prenant la 2e place, à 26 centièmes du Néerlandais Gerco Schroeder sur «Monaco».

Un peu de frustration, bien sûr, pour Steve Guerdat, si près d'une troisième victoire en Coupe du monde, mais beaucoup de satisfaction aussi. «Jalisca Solier» ne confirme-t-elle pas son grand retour? Double sans-faute ici comme à Genève, elle n'aura commis qu'une faute en Grand Prix depuis la fin de l'automne, dimanche passé à Zurich.

«Jalisca a magnifiquement sauté. Les chevaux français ont une grande qualité de saut, parfois une étincelle en plus, mais souvent aussi un problème de formation. On ne les débute pas forcément de façon idéale et ils ne sont donc pas si aisés à monter», a lancé le Romand à l'adresse de la presse.

Un exploit est impératif!
Schroeder et Guerdat ont surclassé ce barrage, osant prendre toutes les options et attaquer la combinaison en quatre foulées: il aurait fallu deux premières places! Le Britannique Stockdale, Meredith Michaels Beerbaum et Christian Ahlmann étaient déjà à distance respectueuse. Daniel Etter s'était brillamment qualifié pour le barrage aussi et, avec une faute et un chrono honorable, il était 8e. Avec «Peu à Peu», le Bernois se rapproche... petit à petit des meilleurs. Rien ne semblait devoir arrêter Markus Fuchs, victorieux à deux reprises avec «Granie», mais «Nirmette» rudoya le vertical No 11, qui toisait 165 cm. Raté!

RÉSULTATS

CSI-W de Bordeaux. Grand Prix Coupe du monde

1. Schroeder (Hol) «Monaco» 0/0 (33,52). 2. Guerdat (Sui) «Jalisca Solier» 0/0 (33,78). 3. Stockdale (GB) «Corlato» 0/0 (35,15). 4. Michaels-Beerbaum (All) «Le Mans» 0/0 (35,54) 5. Ahlmann (All) «Lorenzo» 0/0 (35,58). 6. M. Whitaker (GB) «Portofino» 0/4 ((35,59). Puis: 8. Etter (S) «Peu à Peu» 0/4 (35,92). 23. Fuchs (S) «Nirmette» 4

Classement provisoire de la Coupe du monde après 10 des 12 étapes européennes: 1. Kürten (Irl) 79. 2. Michaels-Beerbaum (All) 59. 3. Guerdat (S) 48- Latham (ESP) 48. Puis: 30. Fuchs 22. 31. Etter 21. 35 ex. Schwizer 15. 45 ex. W. Muff 11. 52 ex. Schurtenberger 9. 60 Mändli 7 (qualifié d'office, comme tenant du titre).

GP avec barrage 1. Baryard Johnsson (Su) «Butterfly Flip 0/0 (43,73). 2. Diniz (Por) «Son of Marco» 0/0 (44,11). 3. Philippaerts (Bel) «Winningmood» 0/0 (49,68)

Puis: 12. Guerdat (S) «Kador du Vallon» 5. 17. Etter (S) «Jet Croze» 8. -21. Fuchs (S) «Ovation» 12
 

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.