Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Las Vegas avant le dénouement - Steve Guerdat garde la foi

samedi 18 avril 2009
Après un 2e acte qui ne leur aura pas permis de jouer les premiers rôles, les trois suisses ont préparé au mieux l’ultime scène de cette nuit.

Christina Liebherr, 5e au provisoire, regrettait bien sûr d’avoir manqué son barrage. Steve Guerdat 11e au général, et Daniel Etter, 14e, n’étaient pas passés loin.

Voici comment Steve Guerdat rêvait même de « Top-7 ».

Si la fine Meredith Michaels Beerbaum et son génial Shutterfly, victorieux des deux premiers actes de cette finale de la Coupe du monde Rolex FEI de saut 2009 (qui en compte trois), enchaînaient ici à Vegas les sans-faute et les victoires comme d’autres enfilent des perles, les trois cavaliers helvétiques avaient commis une erreur chacun et voyaient donc le rêve américain s’envoler.

Christina Liebherr pouvait certes encore viser un podium, sa 5e place au classement général, à moins d’une barre du Hollandais Zoer, 3e, lui autorisant ce genre d’espoirs. Reste que son barrage manqué avait de quoi la frustrer. « Je suis un peu furieuse contre moi, je n’aurai pas dû prendre autant de risques, ça m’a coûté une volte et une faute alors qu’en assurant j’aurais assurément pu être 3e au provisoire. On se prend au jeu, c’est comme ça mais ça m’aura coûté cher », confiait, revenant sur sa bévue, la Bulloise, 13e des 13 barragistes.
Le trio de tête avant l’acte final en deux (grosses) manches de dimanche soir (l’épreuve se concluait hélas au-delà de minuit, trop tard pour notre édition) avait belle allure, avec Meredith Michaels Beerbaum, imbattable jusqu’ici sur le génial Shutterfly, suivie de l’Américain McLain Ward, 2e avec Sapphire, et du Hollandais Albert Zoer sur le bondissant Oki Doki.

Steve Guerdat en voulait encore…


Steve Guerdat, 11e au général, comme Daniel Etter, 14e, ne pouvait plus guère rêver de podium, une place dans le « Top-10 » constituant dès lors le seul objectif réaliste. Le Jurassien voulait toutefois encore viser un peu plus haut : «une place dans les 6 ou 7 premiers est encore à ma portée, si la chance, qui nous a un peu tourné le dos les deux premiers soirs, nous sourit. Avec deux manches sans-faute, le Top-7 est peut-être jouable».
Le Jurassien, 3e ici en 2007, 6e et 7e de ses deux autres finales de Coupe du monde, aimerait bien réussir une finale de la même veine, mais il était de toute manière satisfait de Trésor, le bon étalon d’Yves G.Piaget. «Il ne pouvait pas mieux sauter que ça, il a été irréprochable vendredi soir aussi, même s’il a touché la palanque. Ce n’est pas un obstacle qu’il saute aisément, mais il a été tout près du but. Je garde donc ma motivation, car mon cheval est trop en forme pour que je n’aie pas envie de réussir quelque chose dans la dernière épreuve». Le Vadais se voulait résolument serein : «Je ne regrette rien, j’ai essayé à fond le premier soir et mon cheval est en forme. Je ne regrette du reste rien de ce qui s’est passé ces derniers mois,  je n’ai plus aucune douleur au dos, mes chevaux sont tous en excellente condition et je vois la suite avec confiance.

Pour l’heure, il s’agissait déjà de finir en beauté et de se préparer idéalement. «Samedi matin, après la visite vétérinaire, j’ai monté Trésor à l’entraînement, il avait très bien récupéré et la chaleur (27e à l’ombre) ne le gêne pas du tout. Et dimanche matin la même chose. Entre deux, le Vadais a suivi le Grand Prix réservé aux non-finalistes. Il a ensuite renoncé à la Kür de la Coupe du monde de dressage («j’aime bien voir les tout meilleurs, mais je préférais bien me reposer», gagnée par l’américain Steffen Peters et Ravel. «Las Vegas, je connais, c’est la quatrième fois que j’y viens pour un concours!».

Source : LQJ - Alban Poudret

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.