Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Bon anniversaire, Steve !

jeudi 16 juin 2005

Source: Le Matin
Le jour de ses 23 ans, le jeune cavalier jurassien a gagné une épreuve à Cannes. Et, hier soir, il était 4e. Oberson et Melliger classés aussi.

Steve Guerdat, l’étoile montante de l’équitation suisse, est né le 10 juin 1982 et, à sa grande surprise, le public du Jumping International de Cannes lui a chanté « Joyeux anniversaire ». Cela s’est passé vendredi soir, un peu avant minuit, lors de la remise des prix du relais, qu’il venait de remporter. Plutôt du genre discret, le Suisse avait suggéré que l’on n’annonce pas sa fête au micro, mais, en cas de victoire, son vœu devenait forcément caduque…

L’après-midi, Steve Guerdat s’était offert un moment de détente à la plage et des tours de bouée – tirée par un bateau – avec ses potes anglais, Robert Whitaker en tête. Et il pensait bien prolonger un peu la soirée avec eux, mais la victoire, elle, n’était pas programmée. Le Jurassien faisait équipe avec la jeune Américaine Cody Baird (18 ans) et le Britannique James Davenport, et il ne se voyait pas battre le trio « Whitaker père et fils-Smith » (2e au final) ou des équipes françaises, ultrarapides sur le papier.

Willi Melliger avec Murat Yakin

Pourtant, ce jeune trio très panaché allait réaliser un relais parfait : 36 obstacles franchis sans fautes, et en prenant des risques partout, mais de façon bien calculée. Grégoire Oberson avait aussi fait un excellent tour avec « Kogoun-de-Valmont », mais la faute de son coéquipier Smolders les reléguait au 4e rang. Quant à Willi Melliger, il n’était pas en lice. Il mangeait avec Murat Yakin, la star du FC Bâle, venu voir un concours hippique de près. Cannes, le rendez-vous de la jet-set…

Hier soir, Melliger était en revanche bien au départ de la chasse, qu’il attaqua de fulgurante façon avec « LB-Scutt », et Murat Yakin l’imaginait déjà gagner. Une faute sur l’oxer No 10 le relégua pourtant au 7e rang. Steve Guerdat, lui, était sans-faute et rapide, suffisamment pour se classer 4e avec « Hermès-Rouge ». La victoire était pour le Néerlandais Harry Smolders, qui monte ici pour les couleurs du Haras de Zangersheide, secoué par beaucoup de remous ces temps-ci.
 
12/06/2005

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.