Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

CSI **** Lyon

lundi 31 octobre 2005

photo: CSI  Lyon
J.-L Perrier
Même en supériorité numérique, les cavaliers français se sont fait discrets face à la déferlante helvète. Markus Fuchs l’emporte avec sa Granie et trois de ses acolytes s’intercalent aux quatre rangs suivants avec des chevaux français !
 
 Si l’on se souvient que l’extraordinaire baie, Pialotta Isovlas était encore sous la selle de Steve Guerdat cet été, avant de prendre une superbe 2e place à Lyon avec sa co-propriétaire l’australienne, Edwina Alexander, tous les accessits sont marqués d’une croix blanche ! Quasiment une provocation à domicile puisque du troisième au 5e rang se sont des Selle Français qui s’imposent là où aucun des dix-sept couples tricolores n’est parvenu à figurer ! Seuls Hubert Bourdy et Eve des Etisses étaient attendus pour en découdre dans un barrage à dix, mais le cavalier de l’Ain sera obligé de déclarer forfait à cause d’une douleur trop vive aux adducteurs ! 
 
C’est donc en selle sur un très prometteur fils de Jus de Pomme, Jus des Fontaines Isolvas, portant le même affixe que son ancienne monture que l’on retrouve le jeune prodige helvète : « C’est un cheval qui n’a pas encore d’expérience à ce niveau il n’a que huit ans, il appartient à un propriétaire de Jan Tops, M. van Opstal, également co-propriétaire de Pialotta, commente Steve Guerdat. Normalement il est convenu que je puisse le monter plusieurs saisons », L’alezan prouvait là de sérieuses qualités, Steve s’offrait le luxe de faire quasiment un « barrage de travail » ! Quatrième et dernier sans-faute au chronomètre, Grégoire Oberson a également pris le temps d’assurer avec Gazelle de Beauval Cortaflex. Daniel Etter paiera lui son audace d’une petite faute d’Hermine d’Auzay sur le mur. Dommage sinon, avec le deuxième temps il talonnait les exceptionnels Markus Fuchs et Granie qui ont littéralement explosé le chronomètre. Un vainqueur à la joie communicative, fêtée comme il se doit par les tribunes combles, soit quelque 4 800 spectateurs de cette première édition internationale du jumping lyonnais.
Nombre de couples resteront sur une rageante petite faute, tel était le cas de ténors comme le numéro 1 mondial, Marcus Ehning, avec sa gravure Sandro Boy, Florian Angot/First de Launay-HN, Jean-Marc Nicolas/Modesto-Equifoam ou encore le beau retour à ce niveau de Marie Pellegrin avec Ice d’Ancoeur, victorieuse du CSI*** de San Lazzaro di Savena le week-end précédent, l’essai concluant de Michel Robert, directeur sportif du concours, et Mme Pompadour… une SF de retour de Suisse !
Assurément la première, mais pas la dernière version de ce quatre étoiles vu l’enthousiasme rencontré auprès des cavaliers étrangers ! 

Source: l'eperon /auteur : Christelle Iraola-Maitre

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.