Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

CSIO de France à la Baule

mardi 14 juin 2005

Première étape de la nouvelle Super Ligue Samsung des Nations, le CSIO de la Baule (8 au 11mai) réunissait les huit équipes qualifiées, ainsi que la Suisse, toujours en attente du jugement du Tribunal Arbitral du Sport.La nouvelle - négative, hélas - est tombée le vendredi. Cela n'a pas empêché les Helvètes de monter, mais les a contraints de suivre le Prix des Nations des tribunes ou...de rentrer un jour plus tôt à la maison.

Steve Guerdat fut l'un des cavaliers les plus réguliers du concours et incontestablement le meilleur du camp. "Ce que Steve a fait ici est fantastique, il monte de façon sensationnelle, il a encore progressé ces derniers mois chez Jan Tops et dispose de plusieurs cracks d'égale valeur. Je pense qu'il fera partie de l'équipe dans le Prix des Nations de St-Gall, mais on ne communiquera la composition qu'au dernier moment, j'attends encore Linz, Rome et Aach", résumait enthousiaste, son chef d'équipe, Rolf Theiler. De fait, le parcours de Steve Guerdat à la Baule fut exemplaire: des classements le jeudi déjà, une 11e place dans le GP de France avec Innovation, une 2e place dans la finale du Youngster avec Larissa, déjà 7e le jeudi, une 9e place avec Lataro, et cerise sur le gâteau, un 3e rang dans le prestigieux Derby avec Cool Man.

Quand Tinka's Boy dit non...

Le Grand Prix, couru en deux manches, l'une dès 8h30, l'autre à partir de 17h30, a causé beaucoup de désillusion, chez les Suisses comme chez les autres. La première manche n'était pas facile et la seconde, ouverte aux 18 meilleurs (25%), encore plus sélective: éliminations à la suite, chutes, refus et grosses fautes. Sans faute le matin (1pt de temps), Steve Guerdat et Innovation sortirent de piste avec deux fautes l'après-midi, pour finir 11es, juste derrière Rodrigo Pessoa, 9e avec Lianos, et Ludger Beerbaum, 10e avec Diabolo du Parc (!).Excusez du peu, ce d'autant qu'il s'agissait de leur premier vrai GP ensemble. Jan Tops se montrait très satisfait, Rolf Theiler aussi.

Dans le Derby de la Baule, l'un des plus réputés et sélectifs qui soient, qui se courait pour la dernière fois sur son tracé presque cinquantenaire, Steve Guerdat signa l'un des trois sans-faute de l'épreuve. Parti en n0 1 avec Cool Man, le jeune espoir jurassien ne fut dépassé que par le Belge Philippe Lejeune, 1er avec Double O'Seven, et l'Irlandais Cian O'Connor, 2e avec Casper. Avec une faute, au milieu du triple, Ernst Wettstein et Laroni, les héros de l'édition 2002 (seuls sans faute) étaient encore bons pour la 5e place, entre Guillon (Baladine du Mesnil) et Pessoa (Bianca d'Amaury). avec deux fautes, Markus Fuchs et la Toya III étaient 9es.

Source texte: Le cavalier Romand Alban Poudret
Source photo : Pierre Costabodie

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.