Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Des raisons d'y croire!

lundi 18 août 2008

Comme ses compatriotes, Steve Guerdat et «Jalisca Solier» se sont aisément joué des difficultés du parcours vendredi

Dans la bonne fouléeLes Suisses confiants avant l'épreuve de saut d'obstacles par équipe. Confortés par leurs bons parcours de vendredi, les quatre Helvètes entendent sortir le grand jeu ce soir. Il reste une sacrée paire de manches à sauter, mais rien ne leur fait peur

Cela fait des mois que Christina Liebherr, Steve Guerdat et Cie se préparent pour les JO, des mois aussi qu'ils affirment leurs ambitions: «avec une équipe comme la nôtre, nous visons le podium, même l'or». La défection de Beat Mändli ne les avait pas fait changer d'avis et l'excellente impression laissée vendredi n'a fait que renforcer leurs convictions. Leur 2e place d'avant-hier n'a certes qu'une portée symbolique, les résultats ne servant que de qualification individuelle, mais «LB No Mercy», «Cantus» et «Jalisca Solier» ont survolé les difficultés.

Quant à «Nobless M», elle a fait une faute, mais n'a pas regardé l'eau de l'oxer sur bidet, sa terreur. La jument avait été éliminée pour cette raison à La Baule et à Aix-la-Chapelle, et cela paraissait rédhibitoire pour les JO. On avait donc été surpris que Pius Schwizer soit repêché au détriment de Daniel Etter, mais le Lucernois avait assuré que «ces refus se produisent uniquement sur l'herbe. Vous verrez, sur le sable, elle ne refuse jamais!». Jusqu'ici, il a raison!

Du dressage avant de sauter!
Les trois autres paires sont d'une fiabilité remarquable. Ainsi Niklaus Schurtenberger et «Cantus», si réguliers depuis les Mondiaux '06. Le demi-frère du légendaire «Calvaro V» (qui figure ici sur des affiches des JO) a perdu des kilos et gagné en masse musculaire, grâce à un entraînement sur pistes de galop. Il est donc plus réactif et plus agile. La chaleur (32° le soir) ne semble pas le perturber.

«LB No Mercy» est un phénomène et rien ne l'atteint. Avec l'aide de Susanne Behring, sa précieuse coach, Christina Liebherr a beaucoup travaillé en dressage ici ces dix derniers jours: «Avec tous ces concours, on avait un peu trop laissé ça de côté». La Bulloise a essayé d'améliorer les tournants à main droite, pour éviter le couac du GP d'Aix-la-Chapelle.

«Jalisca Solier», elle, tourne moins bien à main gauche et Steve Guerdat a exercé cela à l'entraînement et, en parcours. Vendredi, il a soigné l'abord de la dernière ligne. «Elle est fabuleuse, mais un peu raide, elle a besoin de beaucoup sauter pour s'exprimer, elle sera je le crois encore meilleure ces prochains jours.»

Hier, programme plus light: «Je ne l'entraîne de toute manière qu'une fois par jour, en plus d'une ou deux promenades au pas, car il faut qu'elle reste fraîche dans sa tête.» Il y a un équilibre à trouver, surtout avec une jument sensible. Le cavalier, lui, a fait sa séance de fitness quotidienne, avant de partir sur Hongkong Island: «il faut éviter de tourner en rond», ajoute le Jurassien. L'épreuve, c'est ce soir.
 
Alban Poudret - le 16 août 2008, 20h44
Le Matin Dimanche

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.