Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Européens d'Herning: Steve à nouveau sans faute

mercredi 21 août 2013

Ses coéquipiers aussi et la Suisse qui talonne désormais la Grande-Bretagne, 1ère.

Les Français ont un peu reculé et les Suisses sont désormais à quelques poussières de points de la tête. Final palpitant jeudi dès 18h00

La France avait gagné plus d'une barre d'avance sur le parcours de chasse, mais elle a perdu son avance ce mercredi matin dans la 1ère manche de la finale par équipe et recule même au 3e rang (11,14 pts), tout en restant dans la même faute que la Grande-Bretagne (8,18 pts) et la Suisse (8,45 pts). Serré tout ça! Reste que l'Allemagne, 4e (12,77), est déjà à plus d'une barre des deux équipes de tête et que la Suisse a donc déjà fait une partie du ménage: fort! 
Là où Kevin Staut a fait deux barres, Patrice Delaveau (rivière) et Aymeric de Ponnat (mini touchette à la sortie du triple) sont sortis de piste avec 4 pts, laissant le joker Roger-Yves Bost seul sans pénalité, les Suisses ont réussi à sortir quatre sans faute: très fort! 
Pius Schwizer a certes concédé un point de temps dépassé, mais sur un Picsou du Chêne moins expérimenté que d'autres c'était sans doute prudent et le Lucernois a donné confiance aux troupes d'Urs Grünig, la belle machine suisse à sans faute était lancée! Le très habile Paul Estermann a fait un tour magnifique avec Castlefield Eclipse, assez chaude (la rançon de la chasse!), mais combative et généreuse.
 Quant à Janika Sprunger et à Steve Guerdat, ils n'ont pas eu le moindre sursis, leurs deux phénoménaux chevaux se jouant des difficultés avec aisance. 


«Ce sera plus difficile!»
 Steve Guerdat était enchanté aussi de la manière dont Nino des Buissonnets a sauté, mais il ne voulait pas se réjouir. «On n'a rien gagné aujourd'hui et ça nous fait une belle jambe de sortir quatre sans faute, il faudra en refaire trois demain!», toujours aussi réaliste, le champion! Sur le plan individuel, le Jurassien est toujours 2e, 0,29 pt derrière Ben Maher, et il devance Bost, Bengtsson, Luciana Diniz, et Deusser (impressionnant aussi son Cornet d'Amour!). 13 paires sont dans la même faute. Paul Estermann est 15e, Pius Schwizer 20e: les quatre Helvètes sont dans le premier quart du tableau, autre preuve de leur belle homogénéité.
 Ce jeudi, où l'on espère avoir enfin un public nombreux et vibrant - c'est tristoune jusqu'ici (mais les obstacles étaient plus jolis et plus originaux ce matin) - Frank Rothenberger et son compère danois construiront une 2e manche totalement différente - le nouveau règlement établi depuis que les deux manches ne se déroulent plus le même jour le permet - et Steve Guerdat l'imagine plus difficile: «Il n'y aura plus que les dix meilleures équipes et quelques individuels, on sera vraiment au niveau d'un championnat.» Logique! Et on peut aussi imaginer que les Allemands, 4es, encourageront «leur» masterchef de piste à faire plus haut et plus large…

Source : 
Alban Poudret

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.