Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Guerdat vise l'or

dimanche 30 août 2009
48 heures après leur sacre, Steve Guerdat peut encore rêver d'or, Daniel Etter de podium et Clarissa Crotta, la pétillante p'tite nouvelle, très décontractée, de champagne!

Pour les cavaliers suisses, qu'il vente ou qu'il pleuve sur leurs rêves ce dimanche, Windsor rimera pour toujours avec or. Ils sont champions d'Europe et leur semaine est déjà triomphale. Une médaille individuelle couronnerait toutefois cette royale aventure et, vu la confiance qui les habite et la forme qu'affichent leurs chevaux, c'est réaliste. Steve Guerdat, 4e, est à moins d'une barre de l'or, Daniel Etter, 8e, à une faute du bronze.

Quand on leur demandait hier comment leurs montures avaient récupéré des gros efforts fournis la veille, la réponse était chaque fois la même. «Jalisca Solier» est en forme optimale, j'ai l'air de me répéter, mais c'est le cas depuis des semaines», soulignait Steve Guerdat. «Peu à Peu» est inarrêtable, il en veut chaque jour plus, c'est un vrai tigre!» lançait Daniel Etter. «West Side» est hyperfrais, c'est un phénomène», ajoutait à juste titre Clarissa Crotta.

Dans un mouchoir de poche
On a encore vu vendredi combien le podium tenait à un fil, à une touchette, mais cela peut jouer en faveur des Helvètes, sereins et conquérants, qui n'ont plus rien à perdre. «Les parcours seront encore plus difficiles et un double sans-faute assurera sans doute le podium à un cavalier placé dans les dix», observe justement Daniel Etter, si épatant vendredi et «sur un nuage».

Son pote Steve Guerdat peut même viser le titre, puisque l'étonnant italien Natale Chiaudani, détendu hier, paré de ses inamovibles lunettes de soleil et de sa pipe, le placide Ben Maher, sorte de «Guerdat à l'anglaise», 2e, et le favori hollandais Albert Zoer, 3e, sont dans la même faute que lui. Avec une petite marge, certes, mais beaucoup de pression aussi. Le dernier - et unique - titre individuel suisse fut l'oeuvre de Willi Melliger («Quinta C») en 1993 à Gijon.

Source : Le Matin online

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.