Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

La face cachée de Steve Guerdat

vendredi 12 décembre 2008
Heidi Mulari est la supportrice numéro un de Steve Guerdat.

A 27 ans, la groom du cavalier jurassien n’échangerait sa place contre rien au monde.

Elle porte un prénom plein de fraîcheur à dévaler les pâturages. Groom attitrée de Steve Guerdat, cette Finlandaise de 27 ans est incontournable dans le sillage du champion jurassien. Elle est devenue un point de repère indissociable au parcours du Vadais.
Heidi Mulari 27 ans, a grandi dans le Grand Nord, à Turku, là on roule profondément les r, là où le hockey sur glace ou le ski en imposent plus que les sports équestres. Mais voilà, Heidi, dès son plus jeune âge, sept ans, est tombé dans la marmite de l’équitation. La passion des chevaux fait toujours rêver les jeunes filles.

Rencontre aux Pays-Bas, chez Jan Tops
Depuis une poignée d’années, cette jolie Finlandaise suit les foulées de Steve Guerdat. «Je l’ai rencontré aux Pays-Bas, dans les écuries de Jan Tops, où je travaillais depuis l’âge de 19 ans. Quand il m’a proposé de le suivre, son challenge m’a intéressé», raconte-t-elle. Et voilà comment elle aussi a atteint les premières positions des concours les plus huppés de la planète, dans l’ombre de l’un des meilleurs cavaliers.
Car ce métier vit de compétitions, de parcours plus ou moins réussis. Pendant que le cavalier et sa monture domptent les obstacles, les grooms vivent les épreuves sur un strapontin.
«Ce n’est jamais facile de les laisser au bord de la piste. Mon cœur est avec eux. Je sautille, je retiens mon souffle.»

Le souvenir de 2006
Mais ce métier, pas toujours facile, qu’on dit parfois ingrat, peut offrir des séquences de bonheur qui ne s’effacent pas d’un coup de brosse.
Le bonheur ? Genève, tiens ! Il y a deux ans, quand Steve Guerdat avait remporté la plus émouvante victoire de sa carrière, le trophée réservé au vainqueur – une montre de marque de luxe – avait rejoint le poignet gauche de la groom du Jurassien. «Cela m’a beaucoup touchée», glisse-t-elle. La fidélité a sa récompense.
Quelque mois plus tôt, Steve Guerdat avait perdu chevaux et rangs d’honneur après les épisodes tops et Onischenko, Heidi Mulari était là, toujours fidèle. La finlandaise avait suivi le jurassien de retour en suisse. «J’ai toujours cru en lui, en sa carrière. Je ne peux que m’estimer heureuse de travailler à ses côtés. Je l’affirme, c’est le meilleur, il es talentueux, il a beaucoup de feeling avec les chevaux. Ca se voit qu’il les aime.»
La complicité entre Steve Guerdat et Jalisca Solier, qui inonde tout le paddock, rejaillit naturellement sur elle.
« J’ai la chance de faire le métier qui me faisait rêver. Travailler les chevaux, vivre au service de l’un des meilleurs cavaliers, c’est une belle profession, non ?»
Avec ce Guerdat qui n’en finit pas de flirter avec les sommets, Heidi Mulari sait qu’elle va encore lui tresser… des lauriers.
 
Raffi Kouyoumdjian, Genève
source: www.lqj.ch

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.