Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Le beau week-end cannois de Steve Guerdat

jeudi 16 juin 2005

Source: L'Eperon
Le beau week-end cannois de Steve Guerdat

Steve Guerdat se souviendra sûrement longtemps de ce Jumping de Cannes.

Après avoir fêté son anniversaire vendredi soir dernier, il enchaîna, toujours dans la même soirée, une victoire dans le relais et samedi soir il gagna son premier Grand Prix de l’année.


Le chef de piste Français Serge Houtmann, avait construit sur ce Grand Prix Casino Barrière un parcours difficile avec une double et une triple combinaison (vertical, oxer, vertical). La plupart des fautes ont été commises sur cette combinaison de fin de parcours.
11 cavaliers sur 35 partants s'étaient qualifiés pour le barrage, sur lequel il fallait tourner court et aller très vite sur le dernier obstacle (vertical).
Si le vainqueur de l'an passé - Rolf Goran Bengtsson sur Mc Kinley, réalisait le temps le plus vite (42.25), sa faute ne lui valait que la septième place.

Le nouveau crack de Steve
 
Le plus rapide des six double sans faute était donc Steve Guerdat (42.44) sur le BWP de 9 ans Tijl Van Het Pallieterland (par Fantastique x Codec). Le jeune cavalier Suisse monte pour les écuries Tops à Valkenswaard depuis trois ans maintenant.
Cette écurie s'est particulièrement distinguée lors de ce Grand Prix : Jan Tops (Grande Dame) a lui-même fini 8ème avec une faute dans le barrage et sa compagne, Edwina Alexander a été double sans faute et 6ème sur Isovlas Pialotta.
Pour Steve Guerdat, la prestation de son hongre bai foncé était plus que réjouissante. Le cheval est seulement dans ses écuries depuis janvier et c’était son 4ème concours : « Tijl Van Het Pallieterland est un vrai crack: il a les moyens, il est respectueux et c’est un battant, mais d’un autre côté c’est un cheval difficile, il peut être effrayé par n’importe quoi…une ombre, de l’eau… » commentait le talentueux cavalier.
Le Belge Ludo Philippaerts était également très heureux de sa deuxième place sur sa jument Holstein Kira (par Carthago x Cor de la Bryère): "Au CSIO de La Baule, la jument était sur la défensive lors de la Coupe des nations. Elle semble désormais avoir repris confiance." précisait-il.
A la 3ème place on retrouve le cavalier britannique Robert Smith sur Kalusha, juste devant Piet Raymakers et Van Schijndel's Curtis.
Le meilleur cavalier français est Nicolas Paillot, 5ème avec Infinie Ivage (par Rivage du Poncel x Fair Play III). Il a également reçu le prix du cavalier le plus élégant par Claude Bonucci.
 
11/06/2005

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.