Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Razzia allemande à Donaueschingen

jeudi 9 juin 2005

Textes: L'éperon

Après l’or en équipe, les allemands raflent les 3 marches du podium individuel. Le jeune Christian Ahlmann, 28 ans, double son mentor, Ludger Beerbaum et Marcus Ehning. 4ème avant la dernière manche, Michel Robert chute au 15ème rang alors que Reynald Angot et Michel Hécart se hissent respectivement aux 7ème et 8ème places.
 
Palpitant ! 

La finale individuelle des Championnats d’Europe a ménagé le suspense de bout en bout grâce à un trépidant jeu de chaises musicales devant 46000 spectateurs, un délire !
Certains savent être là au bon moment, les allemands font partie de ceux là.
6ème, 7ème et 8ème avant l’ultime manche, le trio germanique, transcendé par son public, a doublé tous ses adversaires sur le poteau grâce à trois parcours parfaits réalisés avec leur sang froid légendaire. Ce score vierge permet à chacun de racheter sa faute voire ses deux fautes pour le leader avant cette finale, Macus Ehning et le bon vieux For Pleasure. Le chemin vers le podium paraissait pourtant presque improbable pour ce couple qui pointait avant leur dernier passage au 11ème rang comme pour Christian Ahlmann et Ludger Beerbaum / Goldfever, respectivement 6ème et 7ème.
 
Et pourtant, dans un classement particulièrement serré, les 2 fautes des premiers à les précéder Wim Schröder / Berlin Eurocomerce (12ème) et Michel Robert / Galet d’Auzay (15ème) qui compte en plus1 point de temps dépassé, comme celle de trop des trois leaders provisoires, leur ouvriront une voie royale.
 
Ainsi le cadet de ce championnat, le talentueux suisse Steve Guerdat, postulant au bronze à 21 ans, se trouve relégué à la 6ème place. Une très belle performance cependant pour son premier championnat d’Europe seniors.
 
 La jeune suédoise , Malin Baryard perd l’argent à cause d’une touchette de Butterfly Flip au milieu du triple et termine 5ème. Dernier à partir, en tête avec juste 1 barre d’avance, le belge Ludo Philippaerts, associé à Parco IV, prend le risque d’assurer son parcours mais faute sur le dernier obstacle. Total de points : 5 points qui lui font troquer le titre suprême contre la 4ème place. Une déception certes, mais quand on sort tout juste de la clinique pour une opération du ménisque, ce n’est quand même pas si mal ! 

 

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.