Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Steve Guerdat, ainsi soit « Tijl »

lundi 20 juin 2005

photo: EPA / texte: R.K

Une semaine après son succès cannois, le cavalier jurassien (deux parcours sans faute) remporte le Prix des Nations avec l’équipe nationale.
 
 
A un mois des Championnats d’Europe, de San Patrignano, l’équipe de Suisse de saut d’obstacle s’est découverte de nouvelles ambitions. Le quatuor helvétique a dominé le Prix des Nations de Rotterdam hier après-midi. Steve Guerdat , qui n’en finit pas d’être de la fête, a comptabilisé deux parcours sans faute avec Tijl van het Pallierterland, monture que le Jurassien – merci pour nous – dénomme communément Tijl, que l’on prononce « Til ».
 
Fin du Prix des Nations a suspense
 
Markus Fuchs, Steve Guerdat, Fabio Crotta et Pius Schwizer ont esquissé ce magnifique succès lors de la première manche, puisque les trois premiers ont bouclé leur parcous sur l’herbe batave sans faire tomber le moindre obstacle. Les deux leaders de l’équipe, le Saint-Gallois Fuchs et le Jurassien Guerdat, jouaient encore la perfection lors du second parcours. La Suisse pouvait voir venir. Fabio Crotta, 16 points, passait à côté.
Dernier cavalier en lice, Schwizer devait comptabiliser moins de douze points, soit trois fautes. Il abordait la dernière ligne droite sereinement. Ou presque ! Un refus, une barre, un dépassement de temps, la Suisse jouait avec le feu. Onze points à l’arrivée suffisaient pourtant à son bonheur. « En trente-cinq ans de carrière, je n’ai jamais vu une fin d’épreuve aussi drôle ! », reconnaissait Markus Fuchs. Il n’y a de toute façon qu’à jeter un coup d’œil à la composition de la « Grosse Mannschaft » - Michaels-Beerbaum, Ahlmann, Ehning, Nieberg – pour se rendre compte de l’exploit suisse. Les cavaliers helvétiques prennent d’ailleurs la tête de la Super League, division qu’ils viennent de rejoindre.

Six jours après son succès dans le GP de Cannes, Steve Guerdat avait de quoi jubiler. « Dans ce monde, on passe vite de héros à rien. On sait que les succès ne durent pas longtemps. Ce n’est pas toujours facile. Alors là, j’en profite un peu », nous explique le Jurassien que nous avons joint au téléphone. C’est son deuxième succès dans un Prix des Nations, le cavalier établi à Valkenswaard ayant déjà participé à un succès suisse à Zagreb, en 1997. Mais la victoire à Rotterdam jouit d’un autre retentissement !
 
Steve Guerdat a vraiment de quoi être fier. L’exploit en lui-même n’est pas seulement des résultats bruts qu’il aligne ces temps, c’est l’éclosion de Tijl. Il y a six mois encore, il était inimaginable que ce cheval si exceptionnel, mais si difficile à monter et à catalyser, passe les obstacles des plus grandes épreuves du continent. Le clan Tops a laissé les rennes à Steve Guerdat. « Oui, j’y ai passé du temps. Et il n’y a rien de plus agréable de voir que c’était constructif. » Tijl a droit maintenant à une semaine de repos, « il n’a que neuf ans, il manque encore de l’expérience ».
On le reverra donc dans quinze jours au CSI de Neuendorf, dans le canton de Soleure, fief de Willy Melliger. Le Jurassien a officialisé sa participation pour le plus grand bonheur de ses fans jurassiens.

Rolf Grass, chef de la délégation helvétique, dévoilera ce mardi la sélection pour les Championnats d’Europe. Le quatuor gagnant aux Pays-Bas partira avec les faveurs de la cote. Même si rien n’est encore officiel, on peut écrire sans mentir que Steve Guerdat sera bien du voyage.

LQJ, 18/06/2005

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.