Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Steve Guerdat bon septième

lundi 28 avril 2008
Après trois journées de compétition, Steve Guerdat, montant Trésor, a pris la septième place de la finale de la Coupe du monde. Le cavalier jurassien se montre très satisfait de sa performance en Suède. L'épreuve a été remportée par Meredith Michaels-Beerbaum.
 
 

Dans la foulée des meilleurs

Avec Trésor, le cavalier jurassien Steve Guerdat termine septième à Göteborg. «J’ai réalisé une aussi belle finale qu’en 2007»

Rarement dans sa jeune, mais déjà longue carrière, Steve Guerdat a raté un grand rendez-vous. C’est ce qui fait de lui, de manière indiscutable et presque unanime, un champion, un vrai compétiteur. La septième place conquise hier à Göteborg lors de la finale de la Coupe du monde confirme le parcours presque surréaliste du Jurassien de 25 ans.

Après avoir pris le sixième rang de cet évènement en 2005 avec Pialotta, après être monté sur le podium l’an passé avec Trésor, Guerdat Jr rappelé une nouvelle fois qu’il était bien installé dans le «top» mondial des cavaliers. Et qu’il n’était pas près de quitter l’eldorado du saut d’obstacles.

Heureux d’en être

A Göteborg, Steve Guerdat s’est donc une nouvelle fois classé parmi les meilleurs. Malgré une soirée difficile le vendredi, il a réussi à tenir son rang, comptabilisant quinze points sur l’ensemble de la compétition. Cette finale de la Coupe du monde a été remportée par la championne Meredith Michaels-Beerbaum, véritable machine à gagner du saut d’obstacles.

Même s’il n’a pas réédité sa troisième place de 2007, Steve Guerdat ne manquait pas de rappeler que ce septième rang portait une grande signification. «Ce résultat est une grande satisfaction pour moi. A ce niveau-là, il ne faut pas grand-chose pour faire la différence. Il y a une douzaine de cavaliers qui jouent les premiers rôles et je suis vraiment heureux de faire partie de ce groupe-là.»

Deux parcours sans faute

Hier, dans le sprint final de cette compétition qui se déroulait sur trois journées, Steve Guerdat a encore démontré les possibilités de son étalon de douze ans Trésor. Il lâchait un premier parcours sans faute, son deuxième de la compétition. Il concédait ensuite cinq points une barre et un dépassement de temps dans la deuxième manche.

Avec un total de quinze points, il termine à la septième place. Avec une faute de moins, il aurait tutoyé le podium. De quoi pester sur les mauvais moments passés vendredi soir? «Je n’ai aucun regret à avoir. Le parcours de la deuxième journée de compétition n’était pas très agréable. Beaucoup de cavaliers confirmés ont mordu la poussière», rappelle le Vadais. Mais ses neuf points ont pesé très lourd dans la balance finale. «J’ai commis des fautes sur des obstacles qui n’étaient pas les plus difficiles, dont le numéro trois. Après, avec un temps très serré, et à ce niveau-là, on était un peu pressé», explique-t-il.

A Göteborg, Steve Guerdat était le seul cavalier de pointe à monter son «deuxième» cheval, le Jurassien gardant «au chaud» Jalisca Solieren prévision de la longue saison estivale qui s’annonce. «Je crois que Trésor a démontré qu’il avait toutes les qualités d’un premier cheval. Il a une nouvelle fois tenu le coup face à une grande concurrence.»

Cette finale marquait la fin de la saison en salle pour les cavaliers, qui peuvent dorénavant se lancer sans arrière-pensées sur le chemin qui mène à Hong Kong, lieu des prochains Jeux olympiques. Steve Guerdat, victime d’un refroidissement la semaine passée à Göteborg, continue sa route avec, cette semaine, le concours de Hambourg. Il y retrouvera justement Jalisca Solier.
 
Texte: Raffi Kouyoumdjian

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.