Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

Steve Guerdat, c'est l'Amérique

jeudi 16 juin 2005
Source: LQJ
Finale de la coupe du Monde. Le cavalier jurassien a rejoint Las Vegas.
Dès demain, il tentera de figurer parmi les « meilleurs des meilleurs de la planète »

Steve Guerdat n’en finit pas de collectionner les présences dans les grands rendez-vous. Huit mois après son aventure olympique à Athènes, le jurassien participe ce week-end à la finale de la Coupe du monde à Las Vegas, l’un des deux grands rendez-vous de la saison 2005 de saut d’obstacles, avec les Championnats d’Europe de San Petrigagno, fin juillet, en Italie.

« Pialotto » la championne

Si le Jurassien est de ce voyage de prestige dans le Nevada, c’est en partie grâce à des forfaits de dernière minute. Steve Guerdat a en effet pris la 24e place du général de la ligue européenne de la Coupe du monde, qui regroupait treize manches, alors que seuls les dix-huit premiers devaient obtenir leur ticket. Le Vadais a été repêché. Mais le champion n’en a cure, car Steve Guerdat sait sauter sur les bonnes opportunités. Beaucoup vous diront qu’il mérite de faire partie du ghota mondial du saut d’obstacles. Cet hiver, il a conquis trois places dans les huit, à Oslo, Vérone et Bois-le-Duc, avec deux montures de qualité, Orchidée et Pialotta.

C’est cette dernière qui épaulera le Jurassien à Las Vegas. Pialotta qui n’est pas une inconnue. De loin pas. Une championne, une légende. Qui connaît la musique quand on parle de grands rendez-vous, puisque cette jument de 14 ans a longtemps été associée au Suédois Rolf-Goran Bengtsson.

Avec un tel crack, Guerdat peut rêver en grand. « Pialotta a les moyens de passer, de gagner une telle compétition. C’est à moi de me montrer à la hauteur », répète-t-il.

Après 2003 et 2004


Le Jurassien, comme il en a toujours l’habitude, ne chiffre jamais ses objectifs. « Je veux acquérir de l’expérience, car ce n’est que mon premier concours à ce niveau. » L’épreuve débutera réellement demain. Les cavaliers seront engagés dans trois manches et les pénalités seront additionnées jusqu’au dimanche soir.

Dans la capitale des jeux, quoi qu’il arrive, Steve Guerdat, l’invité surprise de l’évènement, aura tout à gagner. A 22 ans, après les Européens de 2003 et les JO en 2004, c’est un magnifique challenge qui se présente à lui.

Que de rebondissements !

10 octobre 2004 : pour 76 centièmes

La surprise est de taille à Oslo. Steve Guerdat et Orchidée ne pouvait rêver d’un meilleur début dans cette Coupe du monde 2004-2005.En Norvège, le Jurassien termine quatrième… à 76 centièmes du vainqueur. Sa jument sautait son premier indoor !

8 novembre 2004 :quatrième

A Vérone, Steve Guerdat et Orchidée filent le parfait amour. Ils sautent juste. Cinquième, le duo remonte à la quatrième place du général et se place pour Las Vegas.

12 décembre 2004 : Genève en héros

Guerdat gagne la préqualificative de Genève le vendredi pour la plus grande joie de son public .Lors du GP Coupe du monde, le Jurassien fait tomber les deux dernières barres.
Rageant

12 février 2005 : sans deux chevaux

Olympic et Orchidée quittent l’écurie de Jan Tops. C’est la dure loi des marchands de chevaux. Guerdat est habitué à changer de selle. Vient une prodige Pialotta, l’ex de Bengtsson.

20 mars 2004 : la déception

C’est la consternation dans le clan Guerdat. Sa septième place à Bois-le-Duc ne lui suffira pas à rejoindre Las Vegas. Il se retrouve 22e au général et … sans monture de pointe. Place à la saison en plein air.

5 avril 2004 : l’inattendu

A peine quinze jours avant l’événement, Steve Guerdat apprend la bonne nouvelle. Primo : il est repêché pour Las Vegas. Secundo : Jan Tops lui confie la championne Pialotta pour ce rendez-vous.
 
2005

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.