Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »
Steve Guerdat

la Suisse rate le coche

jeudi 21 juillet 2005

La Suisse, qui visait une médaille, a manqué son départ lors de la journée d’ouverture des championnats d’Europe de San Patrignano, près de Rimini (Italie).

Troisièmes des derniers Championnats d’Europe et cinquièmes des Jeux olympiques d’Athènes, les protégés de Rolf Grass voient leur rêve de médaille s’envoler.
 
La Suisse, qui visait une médaille, a manqué son départ lors de la journée d’ouverture des championnats d’Europe de San Patrignano, près de Rimini (Italie). L’équipe de Rolf Grass, composée de Markus Fuchs (50 ans), Christina Liebherr (26 ans), Fabio Crotta (26 ans) et Steve Guerdat (23 ans) n’occupent que la huitième place à l’issue du parcours de la chasse.

Candidate à sa propre succession, l’Allemagne a dominé tant les épreuves individuelle que par équipes. Dans le concours par équipes, elle n’a écopé que de six points de pénalité et mène le classement provisoire devant la France (7,48 points) et les PaysBas (7,76). La Suisse aborde quant à elle le Prix des Nations de vendredi avec un passif de 18,42 points, la plaçant à trois erreurs d’une aussi hypothétique qu’improbable médaille de bronze.

En individuel, le vainqueur de la Coupe du monde 2003, Marcus Ehning a dominé les 65 autres cavaliers en lice. Seuls le Belge Jos Lansink (à 1,34 points) et le Néerlandais Gerco Schröder (1,81) sont parvenus à rester dans le sillage de l’Allemand.
 

Le néophythe Crotta, meilleur Suisse 

 
Pour ses premiers Européens, Fabio Crotta a bouclé le parcours avec le 13e temps total (3,39), signant ainsi le meilleur classement suisse. Le Tessinois, sur sa jument française Mme Pompadour, a notamment mal négocié une double combinaison.
 
Le Jurassien Steve Guerdat et sa jument Pialotta, 26es avec 6,34 points, se sont trouvés empruntés au moment de traverser la rivière; la Fribourgeoise Christina Liebherr, montant le hongre No Mercy, (36e/8,69) a notamment commis deux erreurs, alors que le Saint-Gallois Markus Fuchs (42e/10,73) a totalement sombré. Ce dernier n’a pas su dompter sa jument belge de 10 ans La Toya, qui a, entre autres, refusé de franchir un obstacle.
 
Texte : SwissTXT

Mécénat

Hofgut Albführen
CHC Horses

Sponsors

Rolex
Toyota

Partenaires

Veredus
Artionet Web Agency
TRM
Amerigo
Samshield
Parlanti Roma
Hypona
Swiza
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.